Livre d'or

11 message(s) dans le livre d'or

Vous aimez Docenda, vous avez visité notre école d'Anjanojano. Vous y avez travaillé comme bénévole , vous avez participé au voyage solidaire En Scène pour Mada, vous avez reçu le groupe d'élèves, vous avez assisté à un de nos spectacles, ... Merci de nous laisser votre commentaire. Il nous aidera à aller plus loin encore dans nos actions ! 

    • Jacquenet Le 31/05/2022
    Bonjour Irène,

    Une très belle première expérience de bénévolat au sein de l'association. Les enfants et adultes sont tellement touchants et attachants. Dépaysement et remise en question sont de rigueur.
    J'admire ton investissement pour docenda, bon courage pour la suite !

    Julie, bénévole en mai 2022
    • Christine M. Le 15/06/2020
    Mon expérience à Docenda
    « C’est ma première mission humanitaire. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre alors que je pose le pied sur ce bateau qui va me déposer sur ce bout de terre inaccessible par la route.
    Après une 1 h 30 de mer, les toits des lodges de l’hôtel se laissent deviner sous les palmiers. Des enfants vêtus d’un tee-shirt orange courent sur la plage en direction du bateau pour nous accueillir. Touchante attention ! Les enseignants se présentent puis tout le monde repart en classe. Rendez-vous est pris pour le lendemain matin.
    Huit heures dans la cour de l’école. A peine arrivée, Christophe me demande si je peux prendre en charge la classe de 6e qui n’a pas d’enseignant ce matin là. Il me remet une boite de craies....et c’est tout ! Je m’inquiètes des consignes à suivre. Aucune, juste parler français. J’improvise un jeu. Puis, passée quelques minutes, les questions fusent. L’ambiance est détendue.
    Le lendemain, changement de classe ! Les CM2 passent un examen en fin de semaine et leur maitre me demande de les faire réviser. Les leçons sont apprises, pas de soucis. En revanche, pour le français, c’est plus compliqué. Les consignes ne sont souvent pas comprises.
    Je les prends par petits groupes jusqu’à la veille de l’examen. Je découvre des enfants attachants, respectueux de la discipline, attentionnés, curieux, drôles. Ils se moquent parfois mais toujours gentiment. Me surnomment « grammaire super ! » car je dis super à chaque bonne réponse. Une très belle expérience que j’espère renouveler.
    Au coeur de la classe de 5e
    Il faut pousser une porte en bois pour pénétrer dans la classe de 5e. A droite un grand tableau noir et à gauche seize petites tables en bois qui font face à ce tableau.
    Je demande à chaque élève ce qu’ils souhaitent faire plus tard. Bienvenue, 15 ans, voudrait être sage femme ; Sina ne sait pas ; Clauvice voudrait être commandant d’un bateau, il trouve que c’est un beau métier ; Jean voudrait être guide touristique pour faire découvrir son pays et pourquoi New York et ses grandes statues ; Daniella souhaite être infirmière pour soigner des gens ; Asmiriah aussi ; Francia voudrait être docteur ; Gilberto rêve d’être guide touristique mais en Australie pour voir des kangourous ; Claurien voudrait être pasteur ; Romelin, pilote d’avion ; Frangela, docteur mais en France ; Segion aimerait être footballeur.
    Proclamation des résultats et dernier jour d’école.
    L’ambiance est particulière. Les classes sont ouvertes et les trousses fraichement lavées sèchent sur l’herbe. Les enfants vont et viennent dans la cour sans leur tee-shirt orange. Des familles sont venues des villages voisins pour assister à la proclamation des résultats et profitent de rencontrer le médecin. La salle d’attente ou plutôt le banc situé, à l’extérieur, devant l’entrée du dispensaire est plein. Des femmes attendent avec un bébé dans les bras ou un enfant en bas âge.
    14 h, le début de la cérémonie. Les tables et les chaises de la classe de CP ont été disposées le long des murs. Les parents s’y installent. Les enfants s’assoient au milieu de la pièce, les grands derrière, les petits devants.
    Christophe prend la parole, parle de l’année écoulée et de celle à venir et évoque las problèmes que rencontrent les élèves et en particulier leur soucis avec le français. Puis, il rappelle les règles, l’obligation de prévenir quand on est absent, le respect des horaires. Suit la proclamation des résultats. L’enseignante de maternelle commence : 1er...
    Tout le monde applaudit puis l’enfant appelé vient récupérer son cahier. Les enseignants enchainent, classe par classe, jusqu’à la classe de 3e. Chaque élève est appelé un par un. Certains font une révérence en prenant leur cahier et en allant le porter à leurs parents pour ceux présents dans la salle et ils sont nombreux en ce jour de proclamation des résultats.
    • Lorine Feuilloley Le 02/10/2019
    Un grand merci à toute l'équipe DOCENDA et tout particulièrement à Irène qui fait un travail remarquable à Anjanojano et qui m'a permis de vivre cette superbe expérience ! Ce mois de mission humanitaire a été tellement enrichissant sur le plan personnel, culturel et professionnel. Avec ma binôme nous avons fait des rencontres formidables dans un pays où le sourire est omniprésent sur le visage des habitants et surtout des enfants. Nous avons pu mettre en place de nombreuses activités pour travailler sur les fonctions psychomotrices mais aussi pour travailler l'apprentissage du français.
    J'espère que de nombreux bénévoles pourront continuer de se relayer afin de faire perdurer ce superbe projet et j'espère un jour pouvoir retourner à Anjanojano pour revoir et passer de merveilleux moments avec toutes ces personnes si accueillantes.
    Merci pour tout !
    Lorine
    • Anne-Laure Le 29/11/2018
    Quelle merveilleuse aventure !
    Irène, merci mille fois de m'avoir ouverte les portes de cette magnifique association et de m'avoir permis de vivre une super expérience auprès des enfant d'Anjanojano tant dans l'enseignement qu'au dispensaire.

    Un mois et demi de bénévolat, de soutient scolaire, de cours, d'activités, de rigolades ... Avec des enfants tous plus farceurs et malicieux les uns que les autres ! Toujours prêts à nous aider et demandeurs d'activités.
    Un mois et demi de rencontres, de travail, de vie à la malagasy, de riz et de poisson.
    Un mois et demi de partage et de découverte.
    Un mois et demi de moments forts, de moments de doutes, de remise en question
    Mais, un mois et demi de bonheur !

    Longue vie à l'association, à l'école et au dispensaire.
    Au plaisir de pouvoir effectuer une nouvelle mission à Anjanojano.

    Encore merci pour tout...

    Anne-Laure
    • Victoire Chartier Le 21/11/2017
    Je suis allée voir la pièce Toc Toc jouée au profit de l'association et j'ai découvert par hasard l'association Docenda. Outre la pièce très bien jouée et pleine d'humour, j'ai découvert un beau projet d'éducation pour des enfants qui en ont vraiment besoin, avec la volonté de s'inscrire dans la duré. Lobjectif est de former les enfants du village de 3 à 18 ans de façon à ce qu'ils/elles puissent trouver un travail. J'ai beaucoup apprécié aussi l'ambiance très chaleureuse dans le theâtre dès que je suis arrivée et tout au long de la présentation de l'association.
    Bravo à toute cette équipe et longue vie à Docenda !
    • Prisca Le 24/05/2016
    Reportage conteneur
    Bonsoir Irène,
    …..Je ne sais pas quoi vous dire, tellement votre travail est admirable, je suis émue, et très touchée par vos actions et en ce moment où je vous écris j’ai même les larmes aux yeux en voyant ces images et en voyant tous ces sourires. Félicitations à vous personnellement et à toute votre équipe car vous avez prouvé que quand on se donne la main on arrive à faire des choses extraordinaires, peu importe les frontières, et que les difficultés ne sont pas insurmontables. Vous avez fait preuve de persévérance mais surtout de grand Amour pour tout, pour tous ces enfants, ces villageois, pour ce que vous faites, bref pour la Vie.
    Merci d’avoir données nos coordonnées à vos proches et surtout pour la pub dans le reportage !!!.
    J’étais heureuse de faire votre connaissance (même si ce n’est que par mail) et fière d’avoir participer à ce bel Odyssée.
    Bien à vous et à bientôt j’espère,
    Prisca
    • Catherine Le 21/09/2015
    Le 13 juillet fut une journée exceptionnelle pour les enfants de « graine de riz », case d’éveil à Amporaha : la troupe de « En scène pour Mada » est venue donner un spectacle très attractif et très ludique. Tout y était : richesse des costumes, talent et cœur des petits acteurs, diversité du programme. Les sketches de clowns, de jongleurs et de magie ont été particulièrement appréciés, ainsi que les chants auxquels participaient les enfants. Un grand moment de bonheur et de rêve pour les petits malgaches … La distribution de nombreux cadeaux qui a suivi fut la cerise sur le gâteau !...
    Merci à la jeune troupe, aux organisateurs et à toutes les personnes qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à la création de « En scène pour Mada » et bonne continuation !
    Catherine.
    « graine de riz » - Amporaha – Nosy Be.
  • Quel plaisir d’avoir fait la connaissance de cette troupe dont l’objectif est de répandre le bonheur autour d’elle. Quelle joie de voir les villageois de la petite île de Nosy Faly découvrir ces spectacles inoubliables. La surprise était au rendez vous et ces journées exceptionnelles sont mémorables aussi bien pour les petits que les grands. Ils gardent tous un souvenir extraordinaire de votre passage et ils espèrent vous revoir lors de votre prochain séjour dans la région.
    Merci à toute la troupe pour sa gentillesse, sa bonne humeur et surtout d’avoir fait bénéficier Nosy Faly de son talent.
    Merci aux accompagnatrices pour leur sympathie, leur professionnalisme et pour l’organisation de ces rencontres.
    A bientôt, on vous attend tous
    • Delphine Le 27/08/2015
    J'ai eu la chance de pouvoir intervenir à l'école Docenda en tant que bénévole pendant 2 semaines au mois de juin dernier.
    Avec ma collègue Laetitia, nous avons donné quelques cours de biologie aux enfants, sur le corps humain d 'une part, et sur les microbes et l'hygiène d'autre part. Cette expérience a été vraiment très enrichissante et la rencontre des enfants merveilleuse. Nous avons eu la satisfaction de voir que nous avions réussi à leur transmettre des connaissances, mais aussi que nous avions tissé des liens avec ces enfants très attachants. Nous avons partagé beaucoup de très bons moments avec eux.
    Cette aventure a aussi été l'occasion de découvrir l'environnement magnifique et magique de cet endroit, ce qui a été un dépaysement total et une très belle découverte.
    Irène, je vous souhaite beaucoup de réussite pour la suite de cette belle aventure.

    Amitiés.
    Delphine
  • J’ai eu la chance de pouvoir assister à une représentation d’une troupe de collégiens à Nosy Be, il ya quelques semaines, j’en ai été surpris… admiratif.
    Comment ces jeunes gens se sont ils perdus ou gagnés dans les villages de brousse ? Comment ont-ils réussi une performance avec une espérance de succès aussi aléatoire ?
    Aller à la rencontre de population de jeunes comme eux, un peu plus âgés parfois, moins le plus souvent et évoquer par la magie de la représentation un monde différent, autre ?
    Ces questions posées, il me semble que l’ensemble des réponses est certes à trouver dans la passion que ces jeunes ont manifestée, dans cette capacité relationnelle que nous, adultes, avons parfois du mal à aborder…
    Mais pas seulement…
    La maturité que j’ai ressentie dans la préparation des différentes scènes est propre à celle que l’on exprime lorsque l’objectif est sérieux…
 Ces collégiens nous ont démontré que l’on peut rire, sourire, plaisanter, crier et tout cela avec sérieux !
    J’ai ressenti le travail que tous ces jeunes ont effectué durant toute l’année scolaire, c’est impressionnant. Je pense qu’ils en ont retenu une rigueur de travail… Quant aux enfants de la brousse, ils en sont restés rêveurs et joyeux, la joie n’est pas toujours au rendez vous dans la brousse malgache.
    La plupart n’avait jamais vu cela… Molière , La Fontaine, Cyrano et beaucoup d’autres ont partagé leur quotidien. Quelle histoire !
    Au final c’est un acte de coopération entre jeunes, entre générations qui s’est accompli chez nous, il a été partagé et fut interactif, l’objectif est atteint. Bonne route et à l’année prochaine et félicitations aux profs, j’aurais aimé en avoir eu de tels.
    Jean Michel Racine, hôtelier à Nosy Be
  • Bonjour Irène,

    J'espère que vous allez bien et que tous les participants à cette merveilleuse aventure sont bien rentrés, la tête remplie
    de merveilleux souvenirs, qu'ils feront partager, je n'en doute pas, à leurs familles, amis, camarades d'école, et ainsi, peut être
    insuffler l'envie à leurs petits copains et copines, à participer à la prochaine édition.

    J'espère de tout coeur que vous aurez le soutien et l'aide nécessaire pour accomplir pendant de longues années encore, ce programme
    d'échange tellement enrichissant, autant pour les petits français que pour les petits malgaches.

    Ces spectacles, interprétés avec tant de volonté, passion, et même grand talent pour certains des intervenants, ont fait
    qu'encore une fois, les nombreux enfants de notre village, et certainement tous les enfants des endroits traversés,
    ont été subjugués, émerveillés, et amusés.

    La représentation proposée en remerciement dans notre hôtel le dernier soir a été fort appréciée par tous
    les spectateurs, et représentative de la qualité de votre travail.

    Les parents de ces enfants qui partent à 10 000 kilomètres de leur foyer pour, rencontrer, instruire des enfants malgaches, les
    éveiller, leur changer leur quotidien rarement joyeux, peuvent être fiers, et nous devons les remercier eux aussi de
    la confiance qu'ils placent en leurs enfants, vous même et l'encadrement.

    Votre travail, votre implication et votre professionnalisme doivent être mis à l'honneur, car moi qui vis sur place depuis 15 ans, je
    sais ce à quoi vous pouvez être confrontés lors de vos périples à Madagascar.
    Les aléas peuvent être nombreux, mais la foi que vous mettez dans cette entreprise fait que vous gérez tout ça avec brio. BRAVO !!!!!

    Encore une fois mille fois merci pour les enfants malgaches à qui vous apportez tant.

    Amitiés.
    Hervé pour Jardin Vanille

Écrire un message sur le livre d'or